MERCS (ARC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : avril 1990
Développeur : Capcom
Genre : action

Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Hardware : Capcom CPS1
Support : PCB de 36Mb
Orientation de l'écran : vertical
Commandes : stick 8 voies + 2 boutons

Difficulté :
Multi-joueurs : jusqu'à 3 joueurs simultanément
Titres alternatifs : Senjou no ookami II (JAP) / Commando II (US)


Aussi disponible sur :




Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

MERCS









Le Président des
100% action, MERCS défoule
Etats-Unis a été kidnappé par un groupuscule révolutionnaire Africain. Impossible d'envoyer l'armée régulière pour le sauver sans causer une 3e Guerre Mondiale alors le gouvernement envoie les MERCS, des mercenaires prêt à tout pour une belle somme d'argent... Suite directe de Commando (la suite de MERCS est Commando 3 sorti sur consoles HD), MERCS est sorti 5 ans après le premier opus et sur une plate-forme qui fut très en vogue en ces temps-là : le Capcom CPS1. Jeu d'action/tir (aussi appelé run & gun) typique de ce début '90, MERCS aura marqué les esprits par une action hyper soutenue, une réalisation très propre et un jeu praticable jusqu'à 3 selon les bornes. Avec un cadrage vertical, c'est surtout le gros fun qui émane du jeu qui lui aura valu son succès. Niveau gameplay, on contrôle notre personnage dans une vue de dessus et on dessoude tout ce qui se pointe à l'écran (et y'a du monde !). Enormément d'objets sont destructibles et l'une des nouveautés était de pouvoir contrôler certaines tourelles de défense et certains véhicules : jeep, zodiac et tank. Petite note sur ce dernier, le tank se déplace de gauche à droite de façon irréaliste (un tank ne peut pas faire ça) mais contrairement à la version Mega Drive, qui reste malgré tout assez fidèle, on peut écraser les fantassins. Pour arriver à finir les 6 niveaux (plus un boss final), on aura bien entendu toute une panoplie d'armes. Ces armes on ne les stockent pas, on en change à chaque fois qu'on prend un item. Elles sont upgradables grâce à des power-up et parfois, il sera bien salvateur de lâcher une grosse bombe, histoire de nettoyer l'écran. Mais entre nous, il vaut mieux garder ces bombes pour affronter les boss (des boss toujours sous forme de machines : tank, hélicos, croiseurs...) car ils sont coriaces et ils sulfatent généreusement.


Les armes sont
Les graphismes ne sont pas au top du CPS1, mais ils suffisent amplement. La bande son est sympa
au nombre de 4, c'est peu, mais je le répète, leur efficacité peut être décuplée : mitrailleuse, fusil au plasma, lance-flammes (puissant mais de courte portée) et lance-grenades. Bien sûr on retrouve également les défauts de tout jeu d'Arcade comme le fait qu'on ne puisse pas revenir en arrière (une aberration), ne serait-ce que pour récupérer des items laissés derrière. Entre 2 niveaux on ne récupère pas toute son énergie (et oui on ne meurt pas en un seul coup, notre personnage est un gros dur) et comme on n'a pas de vies, au "game over" c'est direct le continue. A noter tout de même que si on perd un crédit, on ne perd pas ses armes, ce qui est une bonne chose. Pour ce qui est du son, les voix sont très rares et d'une qualité moyenne, cependant les bruitages sont tout à fait corrects. Les musiques de leur côté ne sont pas exceptionnelles, mais la qualité est tout à fait correcte et le rythme, suivi de sympathiques mélodies, emporte bien l'action. Graphiquement ça reste moyen (sauf pour les explosions qui sont au dessus du lot), MERCS étant l'un des premiers jeux CPS1. Les décors sont corrects, pas très originaux ni très beaux ou très colorés. L'animation ne souffre d'aucun bug (contrairement à la version Mega Drive), même si le nombre de sprites à gérer est impressionnant. Par contre ça manque par moment de finesse comme la jeep qui tourne sur elle-même par à-coup de 45°. Plutôt difficile dès le niveau 2, pas à cause de l'agressivité des ennemis mais de l'important nombre de cibles à abattre (le jeu étant aussi un peu lent), il fallait bien ça pour compenser une durée de vie très courte (de l'ordre de 40 minutes tout au plus).



En 1990 Note
Capcom sortait un jeu d'action puissamment efficace. Pas du tout original, difficile et pas spécialement beau, MERCS trouve toute sa force dans son fun (surtout à plusieurs), son gameplay rôdé et sa sympathique bande-son. Un jeu culte de l'Arcade, une excellente prémice aux grands hits que Capcom sortira les années suivantes.



Test réalisé par Lidwyne & iiYama

avril 2009