Altered Beast (ARC)

 








Développement scénaristique
Jouabilité & Gameplay
L'image
Le son
Note générale


Sortie du jeu : aout 1988
Développeur : SEGA
Genre : action / beat-them-all

Version testée : Euro
Voix dans le jeu : US
Textes à l'écran : US

Difficulté :
Hardware : SEGA System16b
Support : PCB de 16Mb
Orientation de l'écran : horizontal
Commandes : stick 8 voies + 2 boutons
Multi-joueurs : 2 joueurs simultanément
Titre alternatif : Juoki (JAP)


Aussi disponible sur :







Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Altered Beast









J'ai d'abord connu
Gameplay excellent mais réalisation triste et grosse difficulté
ce jeu sur Master System puis sur Mega Drive (qu'on retrouve d'ailleurs dans la compilation SEGA Genesis Collection) et voilà qu'aujourd'hui je m'attaque à la version originale, sur Arcade. Le premier constat est que le jeu est bien plus rapide et bien plus beau que sur la console 16-bits de SEGA. Les hardwares des 2 machines étant sensiblement identiques, j'ai dû mal à comprendre qu'il y ait une telle différence (je ne parle pas la version Master System, qui n'est qu'une machine 8-bits). Dois-je parler du gameplay d'un jeu aussi culte ? Bon, pour rafraichir les mémoires molles (ou pour les néophytes), c'est un beat-them-all en vue de profil où on incarne un héros ressuscité par Zeus qui veut qu'on sauve sa fille Athéna, enlevée par Hadès le dieu des Enfers. Au départ tout gringalet, sa force est proche du zéro absolu. Il faudra alors tuer les loups blancs qui délivreront des power-up. Passant par le stade de semi-baraque à grosse armoire à glaces, le dernier power-up vous transformera en une bête surpuissante : loup-garou, dragon, ours et enfin tigre. Ce gameplay est très original et même à l'heure du test, il n'a été que très peu usité. D'autant qu'une fois transformé, seul le boss de fin de niveau vous posera problème car votre puissance est réellement décuplée et on obtient bien souvent des pouvoirs spéciaux (par exemple le loup-garou lance des boules de feu). Par contre, le jeu ne paye pas de mine. La jouabilité est un peu limite (le perso est dur à bouger sous sa forme humaine), le son grésille, les musiques sont un peu naziardes, il n'y a que 5 voix digits en tout et pour tout, et les graphismes sont toujours un peu vides avec en prime des animations pas toujours fluides. Ajoutons à ça une difficulté accrue qui devient vraiment abusive au dernier niveau et comme tout jeu d'Arcade, la durée est assez faible (à peine 5 niveaux pour environ une heure de jeu maxi).



Malgré toutes Note
les critiques qu'on pourra ériger envers lui, Altered Beast reste un jeu culte. Son ambiance gothique, la furie des bestioles qu'on contrôle et le souvenir de mes 13 ans font que j'ai toujours un peu de nostalgie bienfaitrice envers ce titre mythique de la fin des années '80. Altered Beast est un peu le pendant de Ghouls & Ghosts mélangé à Manimal (série pourrie des années '80), un jeu atypique bien que certains puissent aisément le trouver merdique et unanimement trop difficile. Mais on pourra dire tout ce qu'on voudra, il restera à jamais une pierre angulaire du beat-them-all, un titre d'anthologie.



Test réalisé par iiYama

juillet 2006