Mario & Luigi : Dream Team Bros (3DS)

 





Cliquez pour agrandir



Note générale


Sortie du jeu : juillet 2013
Développeur : AlphaDream
Editeur : Nintendo
Genre : RPG / aventure

Support : cartouche
Version testée : Française
Doublage : -
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : non
Abréviation : Mario & Luigi 4
Titres alternatifs : Mario & Luigi : Dream Team (US) / Mario & Luigi RPG 4 : Dream Adventure (JAP)
Prix au lancement : 45€


Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Mario & Luigi

Dream Team Bros



Encore un jeu
Le gameplay reste sympa mais plus de nouveautés n'aurait pas fait de mal
"estampillé Mario" me direz-vous, et oui ! Pourquoi ne pas profiter d'une recette gagnante, simple car au bout d'un moment cela pourrait lasser, voire casser. Qu'en est-il de ce RPG à la sauce plombier, est-il une énième réussite de notre italien favori, ou est-il le jeu de trop ? Va-t-il faire retomber la magie de cette licence déjà surexploitée ? Alors que nos amis plombiers, ainsi que la princesse et quelques-uns de leurs amis, visitaient le royaume de Koussinos, Luigi eu soudainement des envies de sieste, mais comme d'habitude dans les jeux Mario, rien ne se déroule normalement. En effet, à vouloir s'allonger n'importe où, Luigi s'allongea sur un lit antique et magique, ouvrant malgré lui une brèche vers un monde onirique. Et comme à son habitude, la princesse Peach se retrouve kidnappée, obligeant ses amis à voler à son secours. Bien sûr, ce début d'histoire est on-ne-peut-plus classique, Luigi et Mario vont se retrouver face à divers ennemis et mini-boss qui ont décidé d'envahir le monde réel. C'est bien la seule nouveauté réelle, enfin presque, je vous laisse donc découvrir la pirouette scénaristique même si comme d'habitude, les scénarios des jeux Nintendo ne brillent pas pour leur profondeur. Techniquement, le jeu est en 2D. Il est assez joli dans l'ensemble, les couleurs sont chatoyantes, très enfantines. Le bestiaire est sympathique bien que trop classique à mon goût (mais cela reste subjectif). Les effets liés à la 3D sont plutôt de bonne facture et visuellement, la 3D stéréoscopique est très supportable voir agréable à regarder. Bien qu'assez basique dans son emballage, ce Mario & Luigi Dream Team Bros reste une réussite visuelle, comme sait si bien le faire Nintendo, un univers enfantin pour les 7 à 77 ans. Les effets sont visuellement festifs. On a l'impression par moment d'assister à des feux d'artifices lors des combats. Les assauts sont massifs et très bien rendus graphiquement. Le concept même du jeu est très simple : on parcourt les différents terrains à la recherche des objectifs à accomplir. En chemin on récoltera quelques items.


On peut baguenauder
Ce nouvel épisode de Mario & Luigi est un bien joli jeu
dans les champs à la recherche de boutiques, d'items et de badges (nous reviendrons plus tard sur l'importance de ces derniers), ensuite si vous rencontrez un ennemi, 2 choix sont possibles : soit l'éviter, soit lui sauter dessus pour enclencher le combat (tout en assénant le premier coup et cela peut avoir, stratégiquement, son importance). Les combats s'enchaînent au tour par tour comme dans un RPG classique : coup simple, super coup ou à deux. Certes tout est déjà vu et revu, la série ne propose rien de bouleversant. C'est très efficace mais quel dommage de ne pas avoir un grain de folie qui aurait pu rajeunir la licence. Le système de combos à 2 est certes toujours aussi fun mais il est dommage que cela n'apporte pas de réelles nouveautés. Seule "innovation", lorsque Luigi sombre dans le monde des rêves, Mario joue avec un avatar de son frère et celui-ci peut, à certains endroits, se fondre avec le décor et devenir un élément actif de celui-ci (par exemple Luigi peut devenir un visage incrusté dans le décor, et si vous tirez sa moustache sur l'écran du bas, qui correspond au monde réel, sa moustache dans le monde des rêves devient une sorte de liane élastique qui permettra à Mario d'atteindre certaines plates-formes). Faites éternuer Luigi dans la réalité et son éternuement fera se déplacer des plates-formes dans le monde des rêves, etc. Voilà l'aspect le plus fun du jeu. La gestion de Luigi et de Mario en simultané, via un bouton par personnage reste simple et intuitive. Dans les boutiques vous pourrez acheter des potions augmentant votre vie et vos capacités mais aussi des badges. Chaque badge apporte à nos plombiers favoris un pouvoir particulier allant de la récupération, à la possibilité de coups supplémentaires, pouvoir exécuter des coups spéciaux et beaucoup d'autres. L'autre avantage, c'est que les badges des 2 frères peuvent être associés, ce qui enclenchera un nouveau pouvoir particulier. Il sera donc important pour vous, de faire vos choix de badges en fonction des ennemis rencontrés.


Le jeu nous
La partie sonore nous offre des musiques assez classiques aux jeux Nintendo, mais finalement rien de transcendant
offre une bonne démonstration des capacités de la 3D, de l'affichage en double-écran lorsque Luigi combat des robots géants, en passant par le gyroscope qui vous permettra de manipuler une "boule Luigi" qui se transformera en armes. Bien sûr le tactile, et si cela ne suffisait pas, vous pourrez aussi utiliser le podomètre. En effet une fonction vous permettra d'augmenter la capacité d'un de vos pouvoirs, ou plutôt d'un de vos équipements en fonction des "pas" que vous aurez fait avec votre console. Donc on peut vraiment affirmer que tout a été mis en œuvre pour que ce jeu soit une partie de plaisir et permette au travers des différents gameplays et de la jouabilité simple et efficace d'apprécier l'aventure de ce nouveau Mario, quitte à sacrifier le niveau de difficulté, le jeu étant hélas, trop simple. Je vous laisse enfin découvrir les 2 ou 3 nouveautés supplémentaires afin de ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, mais les réelles innovations, vous l'aurez compris, sont maigres. Côté son, on retrouve du Mario pur jus sur des musiques avec des consonances assez enfantines. Par moment endiablées, par moment légères. Elles ne resteront certainement pas dans les mémoires comme les meilleures du genre, mais au final elles ne sont pas déplaisantes, ce qui est somme toute le plus important. La durée de vie de cet épisode est assez conséquente et il ne vous faudra pas espérer finir celui-ci en moins de 30 à 35 heures. Comme à son habitude Mario nous offre un jeu copieux, pour peu que vous soyez un explorateur confirmé et que vous soyez désireux de le finir à 100 %.



Ce Mario & Luigi : Note
Dream Team Bros est un épisode assez sympathique sur 3DS, avec une maniabilité et des graphismes agréables. Celui-ci nous offre un RPG de belle facture. Il n'est pas ridicule d'accorder un bon 15/20 à ce jeu, même si il aurait été intéressant de rajeunir un peu la licence et d'offrir plus de nouveautés. Cet opus reste dans le classique et l'efficace, ce qui pour les amoureux de Mario, est toujours un gage de qualité. Ce Mario & Luigi 4 nous offre encore un jeu réussi mais il serait temps que notre plombier favori se réinvente et nous offre de nouvelles licences originales. Allez Mario un petit effort, jouer la sécurité c'est bien mais innover de temps en temps ça ne te ferait pas de mal !



Test réalisé par Puffmagicd

Lire l'article original sur CHISHIKI 72
novembre 2013