Kingdom Hearts 3D (3DS)

 







Note générale


Sortie du jeu : juillet 2012
Développeur : Square Enix
Editeur : Square Enix
Genre : Jeu de Rôle / Action

Support : 1 cartouche
Version testée : Française
Doublage : US
Textes à l'écran : FR

Difficulté :
Multi-joueurs : en local, mode "Combat Effréné" uniquement
Abréviation : Kingdom Hearts 3D DDD
Titre alternatif : Kingudamu Hatsu Suri Di : Dorimu Doroppu Disutansu (JAP)
Prix au lancement : 50€
Score des ventes : 1.35 Millions



Les sites partenaires :





_________________________________

Pages vues (depuis avril 2016)




Visiteurs uniques (depuis avril 2016)

Kingdom Hearts 3D

Dream Drop Distance



Je suis passé à
L'histoire est longue à se mettre en place mais se révèle passionnante sur la fin
côté de cette série (sauf sur PSP) et pourtant, cette licence reprenant les univers de Disney m'a toujours donné envie d'en découvrir plus. Une de mes seules expériences de Kingdom Hearts fut sur PSP mais hélas le format ne m'avait pas plu et j'étais passé complètement à côté du jeu. Cette version 3DS me permet donc de découvrir un peu plus cet univers. SORA et RIVU sont de retour ! Ils doivent désormais passer l'examen du symbole de maîtrise pour devenir de véritables maîtres de la KEYBLADE et sauver les mondes endormis. Jusque là tout va bien, mais à vrai dire j'ai eu beaucoup de mal à suivre cette histoire au début, peut être à cause de mon manque de connaissances, ou alors est-ce dû à un certain manque de rythme au départ. Dans tous les cas il faut admettre que les flashbacks et les résumés des épisodes précédents sont les bienvenus. L’aventure devient haletante vers la fin du jeu mais il faut au moins passé les 2/3 de la quête pour être vraiment attaché et scotché par l‘histoire. Un bon scénario, bien travaillé cela fait plaisir mais hélas il est trop long à se mettre en place. Visuellement le jeu est assez sublime avec des couleurs chamarrées, un character-design propre et original, des personnages Disney très bien réalisés et des mondes de plus en plus incroyables à visiter. Malgré ses points positifs, les décors sont assez vides et je trouve le bestiaire plutôt limité, mais cela reste honorable. Sur ce jeu, la 3D rend plutôt bien mais comme souvent elle est difficilement supportable sur le long terme (30 minutes c'est déjà beaucoup par session), mais même sans 3D le jeu est impressionnant. Une excellente production sur 3DS même si on pouvait s'attendre à mieux, sur un ou deux mondes. Globalement Dream Drop Distance tient la dragée haute dans les productions 3DS.


Dans l'ensemble
Le gameplay est bon et les combats ont la pêche. Dommage que ça manque un peu de variété
le gameplay semble classique, un action/RPG comme on l'a vu des dizaines de fois : des combats à la pelle afin de faire du level-up, récolter des bonus et des trésors. Mais le premier point important est de vraiment prendre le temps de développer son familier (un esprit). L’Esprit que vous pouvez « créer » à votre convenance (il en existe diverses variétés à découvrir), évolue en fonction des combats et de votre manière de le traiter (donner à manger, entrainer, caresser… un vrai Tamagoshi de combat). Nouveauté notable, le mode fluidité qui permet au combattant d'entrer dans un mode de combat sur-boosté, s’accrocher à des adversaires, des poteaux, rebondir sur des murs... est l’élément indispensable du jeu qui met un grain de folie et de dynamisme. Il faut toujours faire du level up, c’est très important car suivant le monde que vous visitez, le niveau des ennemis est vraiment différent. Et des mondes vous en aurez 7 à retourner (sachant que les 3 premiers ne m‘ont pas emballé mais je vous conseille de persévérer pour les suivants, qui eux donnent tout le cachet au jeu et sa grandeur). Il est possible de cibler les adversaires (et ainsi éviter de les perdre lors d‘un affrontement), et c’est indispensable car par moment la caméra perd pied et devient complètement inutilisable (il reste cependant la possibilité de la recadrer manuellement mais on y perd un peu de temps et vu l'action, cela peut vous coûter un peu de vie). Le jeu, hélas, n'offre pas de vraies énigmes à résoudre et c'est là mon grand regret. Un interlude à l'orée de chaque monde vous demande de récolter un certain nombre de points ou de tuer un ennemi (un mini-boss) afin de faire du scoring mais cela n'a pas vraiment d'intérêt et je me demande encore pourquoi ces phases ont été incluses. Mais bon, beaucoup de joueurs de la rédaction ont eux, appréciés (l’intérêt dépend donc du joueur).


Un autre
La réalisation est remarquable mais certains univers (comme ici TRON) ne plairont pas à tout le monde
défaut du jeu, est que s'il semblait une bonne idée de suivre en parallèle l'aventure de nos deux héros, les changements intempestifs hachent beaucoup trop l'action, ce qui nuit par moment au gameplay mais aussi aux scénarios, du moins au début. Le jeu utilise l’écran tactile pour certains pouvoirs et ça permet de profiter de certains coups bien « pratiques ». Dans l’ensemble, on a un jeu habile et bien fini au niveau du gameplay et de la prise en mains. La bande sonore est très bonne avec des musiques entrainantes (certains mondes sont fantastiques, et utilisent des musiques incroyables comme par exemple les 3 Mousquetaires ou Fantasia), les bruitages quant à eux sont corrects. Les voix des personnages de Disney (Mickey, Donald...) sont très reconnaissables ce qui est un excellent point pour le titre. Et les sous-titres en français permettent de vraiment d’apprécier l’histoire. Pour ce qui est de la durée de vie, comptez un peu plus d’une vingtaine d'heures environ pour faire le tour (le fait de devoir faire du level-up, gérer les portails de défis et de s'occuper de son familier rallongent considérablement cette durée estimée). La rejouabilité me semble hélas assez limitée car refaire certains mondes (comme celui de TRON) demande une patience et une passion pour les films, qui ne sera peut être pas du goût de tout le monde. Mais un jeu aussi long et bon, sera bien amorti, et c’est si rare qu’il faut bien le signaler !



Kingdom Hearts Note
sur 3DS ne tient pas toutes ses promesses mais il est déjà à un très haut niveau, et ce même si l‘histoire est très longue à devenir passionnante et si certains combats sont assez brouillons et bourrins, certains mondes sont incroyables (le monde des Mousquetaires, le monde de Fantasia...). Le jeu n'offre pas toujours le même plaisir : si le monde de TRON est une chouette idée sur le papier, la réalisation est plutôt bonne (surtout la représentation des acteurs) par contre l'intérêt, lui, me semble plus contestable. Maintenant, il serait dommage de bouder ce titre 3DS, pour ses quelques défauts. Le genre n'étant pas extrêmement représenté sur le support, surtout à ce niveau de qualité. Le plaisir de découvrir l'univers de Disney est présent, même si on regrettera le manque d'interactivité avec celui-ci, et ses incessants allers-retours entre les deux héros, ce qui hache beaucoup l'action. Pourtant il ne démérite pas sa note, sachant qu'il aurait pu avoir plus, si le scénario avait été mieux équilibré, l’action un peu moins bourrine et s'il y avait eu plus de diversité. On peut espérer que, si une suite survient, les fonctionnalités de la 3DS seront encore plus exploitées (à noter que Circle Pad Pro est compatible). Mais surtout que l'histoire sera plus rythmée dés le début du jeu et que les mondes seront plus équilibrés, et plus nombreux (oui, je sais c’est de la gourmandise) avec un gameplay et une partie de recherche/énigmes qui ne serait pas de refus. Un jeu à posséder malgré tout...



Test réalisé par Puffmagicd

Lire l'article original sur CHISHIKI72
juin 2013